Search

FR - AXEL MAZELLA - Interview de nos tops rider



Salut Axel, tout d’abord félicitation pour ta perf ! Qu’est ce qui se passe dans ta tête depuis ta victoire ? Vous avez pu bien fêter ça ?

Beaucoup de relâchement, joie et de fierté d’avoir gagné ce titre pour la deuxième fois

consécutive. On a fêté ça sur la route puisque est reparti directement après la fin de

compétition, on avait beaucoup de trajet, on a gentillement fêter ça. Maintenant je vais profiter de retrouver toute ma famille et mes amis pour fêter comme il se doit.


On a pu voir que tu as clairement dominé la compétition, mais en même temps que rien n’était joué, comme avec le retour de Connor. Que penses-tu de ce nouveau format de compétition ?


Perso, j’ai beaucoup parlé avec les autres français et nous sommes tous d’accord pour dire que c’est un nouveau format très risqué et très stressant. Ça peut ne pas dévoiler la vrai facette de tous les riders, avec des coups de poker au dernier moment, il suffit de faire tomber son aile ou d’avoir une casse matérielle pour te retrouver 14 ème alors que tu menais la compétition de bout en bout, on trouve que c’est pas vraiment représentatif de ce qu’il peut se passer sur l’eau.


On comprend très bien que l’organisation veut montrer plus de spectacle et de suspens

jusqu’au bout, mais on pourrait envisager une solution qui soit plus soft pour les riders et plus spectaculaire pour le public. Tout en restant révélateur de notre niveau sur l’eau. Faire une course de 6 minutes, c’est petit et intense et ça peut mener au carton entre nous.. Si on veut éviter qu’il y ait un problème plus tard, il faudrait peut être repenser ça.




Avec tous les nouveaux foils IKA, comment as-tu fait ta sélection et pourquoi voir

choisi chubanga ? Quels sont d’après toi les avantages du Chubanga par rapport aux autres foils que tu as pu essayer ?


J’ai reçu mon Levitaz en premier, j’ai passé pas mal de temps dessus à l’Almanarre. J’ai eu du mal a trouver un bon réglage de foil, je n’étais pas à l’aise dessus. Juste avant de partir en Pologne j’ai reçu mon Chubanga et je l’ai trouvé beaucoup plus facile à naviguer et beaucoup plus sain. Arrivé en Pologne, j’ai comparé les deux foils sur le plan d’eau, et j’ai très vite choisi le Chub par sa simplicité d’utilisation. J’ai compris rapidement que sur cette compétition, celui qui allait gagner serait la personne la plus régulière et qui n’allait pas tomber. Mon choix a très vite été fait, Luca m’a donné un foil qui était comme exactement comme tous les autres, régler comme tous les autres foils, j’ai fait les propres réglages sur ma board pour adapter.


On parle beaucoup des perf du matériel, mais d’après pas mal de rider, le combo

chubanga/Ozone semble le plus facile pour s’exprimer, pense rester sur ce choix

jusqu’en 2024 ?


Avec Ozone on a voulu mettre en avant la facilité de l’aile, qui donne du confort et de la

performance, je pense que c’est ce qui m’a permis de gagner car les conditions n’étaient pas facile et j’étais très serein avec mon matos, a aucun moment je n’ai eu à le remettre en question et j’ai pu me concentrer sur moi-même ce qui était super important dans ses conditions, tout comme le Chubanga ça c’est très bien passé.


Comment as-tu régler ton foil pour optimiser les perf et le feeling du foil ? Luca a poncé pour toi ?


Mon foil était identique à tous les autres, j’ai seulement réglé ma board pour qu’elle s’adapte convenablement au foil. Luca était aussi sur place, il a aussi mis toutes les chances de son côté pour que Nico, Mario, moi et les autres riders on ait les meilleures armes entre les mains, je n’ai pas eu de préparation spéciale ou de ponçage sur mon foil.


Tu as eu l’occasion d’essayer le foil dans différentes conditions, selon toi, quand est-il le plus perfo ?


Difficile à dire car avec les algues c’étaient impossible de comparer et donc peut révélateur, il suffit que le Levitaz marche moins bien avec les algues que le Chubanga et les tests ne sont pas significatif. D’une manière générale, je n’ai pas trouvé que le Chubanga était plus ou moins performant dans le light ou dans le vent fort, il est très polyvalent.




Quel Vmax as-tu réalisé sur la compétition et en dehors avec le v3 ?


Je n’en ai aucune idée, de toute façon ça ne serait pas révélateur puisqu’on l’a utilisé avec

beaucoup d’algue. Je ne sais pas, ce que je peux dire c’est que le style de glisse est vraiment incroyable avec ce foil, j’en suis tombé un peu amoureux quoi, la première fois que je suis monté sur le foil j’avais l’impression de ne rien avoir sous les pieds et ça m’a beaucoup plus.


Pour t’avoir vu en action sur le défi kite, c’est quoi ton secret pour gérer les algues ?


J’en ai pas vraiment, mais sur cette compétition, j’avais volontairement réglé mon foil pour avoir plus de jambe avant que d’habitude car on sait que les algues font piquer le foil, donc je l’avais réglé avec plus de jambe avant car je savais très bien que j’allais avoir des algues sur mon mat ou mes ailes, alors j’ai essayé de trouver un équilibre qui me correspondait à moi et au plan d’eau.





Vas tu participer au championnat mixte ? Comment se forme les paires, par la fédé ?


Les Duo se forment par nous même, la fédé nous laisse le choix. Je trouve que ce n’est pas forcément le meilleur choix stratégique par rapport aux autres nations qui prennent le meilleur gars et la meilleure fille. Je pense que ça serai plus logique d’aller dans ce sens-là, parce que tu peux très bien ne pas être le meilleur gars et réussir, j’ai décidé pour le moment de ne pas faire les Europes


Plutôt boulot /kiné ou paris 2024 ?


Pour le moment, je viens juste d’être diplômé, j’ai surtout envie de profiter de mon été, des compétitions, je veux mettre toutes les chances de mon côté pour réussir sur ma lancé, donc à court terme c’est plutôt kite je dirai.




399 views

Chubanga SRL, Strada Degli Angariari 25, 47891 Falciano - Republic of San Marino - COE SM28641

Chubanga ©

Realized by Quêney Sébastien